Auteur - Julie Allard

 

Julie Allard (1975) est chercheur qualifiée du FNRS à l’Université libre de Bruxelles (ULB), où elle a succédé à Guy Haarscher pour l’enseignement des cours de philosophie du droit et de philosophie morale. Après avoir longtemps mené ses recherches au Centre Perelman de philosophie du droit, au sein duquel elle a rédigé sa thèse de doctorat sur le modèle réfléchissant de Kant appliqué au jugement judiciaire, Julie Allard dirige aujourd’hui le Centre de droit public de l’ULB. Chercheur associée à l’Institut des hautes études sur la justice à Paris, elle mène ses travaux sur la justice et plus spécifiquement sur l’action des juges. Elle est ainsi souvent sollicitée pour participer à l’étranger aux formations des magistrats, en particulier au sein de l’Ecole nationale de la magistrature. Parmi les publications principales de Julie Allard : Dworkin et Kant. Réflexions sur le jugement, Editions de l’Université de Bruxelles, 2001 ; Les juges dans la mondialisation (avec A. Garapon), Seuil, 2005 ; Les vertus du juge (avec A. Garapon et F. Gros), Dalloz, 2005 ; Juger les droits de l’homme. Europe et Etats-Unis face à face (avec G. Haarscher et al.), Bruylant, 2008.