Fiche

 

L'émergence des beaux-arts en Belgique : institutions, artistes, public et patrimoine (1773-1835)

Auteur(s):
Christophe Loir

Collection : Etudes sur le XVIIIe siècle

Discipline(s) : Histoire, Histoire de l'art

Parution: 01/2004,
ISBN: 2-8004-1335-2
Nombre de pages: 352 pages
Prix: 25 €

Lien digithèque: Télécharger en format électronique

Téléchargement


Synopsis

Le monde artistique, en perpétuelle évolution, pose sans cesse de nouveaux défis, encore nombreux en ce début de XXIe siècle : statut des artistes, protection du patrimoine, développement des musées, accès et formation du public, évolution de l'enseignement et essor des expositions. Ces défis incitent à chercher de nouvelles formules en vue de trouver la meilleure adéquation entre les composantes du monde artistique et notre société. La perspective historique devrait pouvoir éclairer cette quête constante. Christophe Loir analyse une des étapes majeures de cette évolution : l'émergence et l'encouragement des beaux-arts en Belgique, au tournant des temps modernes et de l'époque contemporaine. Durant cette période fascinante, on assiste à une reconfiguration profonde du monde artistique, touchant à la fois le cadre institutionnel, le statut de l'artiste, le rapport aux oeuvres d'art et les pratiques du public ; soit les institutions, les hommes et les oeuvres. Ce sont les grandes composantes du monde artistique actuel qui se mettent en place : développement des académies, naissance des musées et des salons, apparition de l'artiste et des beaux-arts, formation du public, prise de conscience du patrimoine et intervention des pouvoirs publics. L'auteur étudie donc l'évolution et l'apport de quatre régimes politiques successifs : l'innovation à la fin du régime autrichien (1773-1794), l'expansion sous le régime français (1794-1814), l'administration sous le régime hollandais (1814-1830) et la consécration au cours des premières années qui suivent l'indépendance de la Belgique (1830-1835). Christophe Loir est docteur en Philosophie et Lettres (2002) de l'Université libre de Bruxelles et chargé de recherches au Fonds national de la recherche scientifique. S'intéressant à l'histoire culturelle des XVIIIe et XIXe siècles, particulièrement en Belgique, il a publié un ouvrage sur La sécularisation des oeuvres d'art (1998) et plusieurs articles sur les institutions artistiques, le statut de l'artiste, le patrimoine, le collectionnisme, la perception de l'Antiquité et l'histoire des guides de voyages. Chapitre I. Le temps de l'innovation : raviver le lustre de l'école flamande (1773-1794) Chapitre II. Le temps de l'expansion : développer les innovations des Lumières (1794-1814) Chapitre III. Le temps de l'administration : institutionnaliser les beaux-arts (1814-1830) Chapitre IV. Le temps de la consécration : glorifier l'école belge (1830-1835)



PrintImprimer           MailEnvoyer à un ami