Fiche

 

Partis politiques et démocratie en Europe centrale et orientale

Auteur(s):
Jean-Michel De Waele

Collection : Science politique

Discipline(s) : Science politique

Parution: 01/2002,
ISBN: 2-8004-1282-8
Nombre de pages: 224 pages
Prix:

Lien digithèque: Télécharger en format électronique

Téléchargement


Synopsis

Disponible sous forme électronique sur le site de la Digithèque de l'Université libre de Bruxelles

L’étude des partis politiques d’Europe centrale et orientale est d’autant plus intéressante que les tentatives de créer des organisations post-partisanes se sont multipliées après la chute des régimes communistes. La mouvance de la dissidence pensait pouvoir se passer des partis politiques souvent décriés et vilipendés. Or, force est de constater qu’ils se sont révélés indispensables dans le processus de démocratisation des pays d’Europe centrale et orientale. Cet ouvrage propose un premier bilan général de l’état des partis politiques de la région, dans une perspective résolument comparative.

La première partie plante le décor : elle étudie l’implantation géographique des partis et les situe dans leur contexte historique et par rapport à la mouvance « anti-communiste ».

La deuxième partie traite d’un des phénomènes les plus marquants de l’après-communisme : la reconversion des partis communistes, en Pologne, où elle a réussi, en Bulgarie, où elle reste incertaine.

La troisième partie analyse en détailles clivages politiques autour desquels se structurent les partis politiques dans les PECQ. Quel système de parti émerge ? Quelles familles politique sont représentées ? Les théories classiques de la science politique sont-elles applicables à cette zone géographique ? Qu’en est-il du clivage gauche/droite ? Des partis qui défendent les intérêts des minorités nationales ? De quelle nature sont les clivages ? Quel est le poids de la contrainte externe ? L’analyse met en évidence les spécificités de chaque Etat, elle permet aussi de comparer les paysages politiques des anciennes « démocraties populaires » avec les situations prévalant en Europe occidentale.

La dernière partie s’attache au processus de démocratisation à l’oeuvre dans la région : elle précise le rôle qu’y jouent les partis politiques et les effets de l’adhésion aux organisations internationales. o.pdfDix ans après la chute du mur de Berlin, les paysages politiques s’organisent peu à peu en Europe centrale et orientale. Après une période de chaos marquée par la prolifération des partis politiques, des scissions innombrables, le morcellement des parlements, les Etats de la région traversent aujourd’hui une nouvelle phase. Des alternances démocratiques se sont produites, des organisations partisanes ont consolidé leur structure et leur organisation, même si dans l’ensemble le processus s’avère plus long et plus complexe qu’annoncé par nombre d’observateurs.



PrintImprimer           MailEnvoyer à un ami