Fiche

 

Le principe de précaution. Significations et conséquences

Auteur(s):
Edwin Zaccaï, Jean Noël Missa

Collection : Architecture, aménagement du territoire et environnement

Discipline(s) : Economie, Géographie

Parution: 01/2000,
ISBN: 2-8004-1246-1
Nombre de pages: 236 pages
Prix:

Lien digithèque: Télécharger en format électronique

Téléchargement


Synopsis

Disponible sous forme électronique sur le site de la Digithèque de l'Université libre de Bruxelles 

 

 La collection « aménagement du territoire et environnement », dirigée par Christian Vandermotten, vient à son heure au moment où les deux disciplines se rejoignent dans le concept de développement durable, où la qualité de l’environnement devient un atout économique, où régions et villes préparent des plans stratégiques de développement.La collection est centrée sur la dimension humaine de la problématique environnementale, au sens large, et sa gestion, y compris dans ses dimensions historiques.

 

Comment agir face à des risques potentiellement importants dans un contexte d’incertitude ? Cette question se dégage avec de plus en plus d’insistance au fil de problèmes de pollutions, d’alimentation, de santé ou d’utilisation des technologies. Que l’on pense à la « crise de la dioxine », à la dissémination des organismes génétiquement modifiés (OGM), à la maladie de la « vache folle », au réchauffement du climat… A l’avant-scène, le principe de précaution est invoqué de façon croissante dans les sciences, les politiques, les juridictions ou les médias, semblant condenser des évolutions dans l’appréhension et la gestion des risques.Cet ouvrage réunit seize contributions offrant un éventail de significations et de conséquences de ce principe, ainsi que des contextes où il trouve son origine. Des spécialistes font le point sur la situation juridique et politique actuelle en la matière. D’autres analysent les difficiles applications de la précaution et formulent des propositions. D’autres encore replacent son sens dans une évolution philosophique qui remet en question les apports du progrès.

Au centre de ces réflexions figurent les relations entre sciences et sociétés, experts et politiques, connaissance et décisions, priorités du présent et du futur.Ce bilan multidisciplinaire des enjeux du principe de précaution est issu d’une série de séminaire organisés à l’Université libre de Bruxelles  



PrintImprimer           MailEnvoyer à un ami