Fiche

 

La sociologie et l’oubli du monde. Retours sur les fondements d’une discipline

Auteur(s):
Annette Disselkamp

Collection :

Discipline(s) : Sociologie

Parution: 01/2008,
ISBN: 978-2-8004-1414-0
Nombre de pages: 192 pages
Prix: 19 €

Téléchargement


Synopsis

La sociologie peut-elle nous aider à penser l’éthique ?   Proposant une nouvelle lecture des « pères fondateurs », d’Auguste Comte à Max Weber en passant par Emile Durkheim, ce livre revient sur leurs conceptions des liens sociaux. Cette approche non conventionnelle de leurs écrits les plus connus remet en question nombre d’interprétations qui en ont été faites pour renouveler le discours moral. L’auteur montre ainsi que dans ses versions allemande et française, la sociologie s’adosse à des métaphysiques dualistes amenant à  enfermer, chacune à sa manière, les êtres humains dans une intériorité solipsiste. Le chapitre consacré à Weber constitue le point culminant de ce parcours : et si l’écrit le plus célèbre de l’histoire de la sociologie, L’Ethique protestante, illustrait une rencontre manquée entre l’exigence éthique et l’ordre temporel ?  En revisitant de façon originale des classiques de la sociologie, La sociologie et l’oubli du monde ouvre sur cette invitation fondamentale et très actuelle : penser une éthique de la responsabilité, en assumant nos limites et en sachant que la liberté morale n’est pas une liberté vagabonde. 



PrintImprimer           MailEnvoyer à un ami