Fiche

 

Le temps du labeur : formation, emploi et qualification en sociologie du travail

Auteur(s):
Mateo Alaluf

Collection :

Discipline(s) : Sociologie

Parution: 01/1986,
ISBN: 2-8004-0902-9
Nombre de pages: 340 pages
Prix:

Lien digithèque: Télécharger en format électronique

Téléchargement


Synopsis

Disponible sous forme électronique sur le site de la Digithèque de l’Université libre de Bruxelles

 

Chacun sait d’emblée ce qu’est la qualification. Sa définition est donnée à priori comme une évidence Un médecin est plus qualifié qu’un maçon, et un maçon qualifié vaut mieux qu’un débutant. Si l’un gagne plus que l’autre, c’est en raison de sa qualification. Avec sa qualification, on aborde donc une question bien circonscrite : celle de la hiérarchisation des individus en fonction des tâches qu’ils sont amenés à accomplir dans leur travail Pourtant, on se perd vite dans les méandres de cette évidence. Le médecin est plus qualifié que le maçon, parce qu’il a étudié plus longtemps des matières complexes. La qualification ne serait donc pas liée seulement au travail, mais aussi à l’école. Que le nombre de médecins augmente considérablement, leur revenu tend alors à baisser.

C’est aussi la rareté d’une compétence qui fait sa valeur; c’est donc une affaire de marché. Le médecin est plus qualifié dans la mesure où son activité est principalement intellectuelle, alors que celle du maçon est manuelle. La différence relève donc également des formes de la division du travail et de l’appréciation que chacun se fait des travaux intellectuels et manuels. Le médecin, comme le maçon, se tient d’ailleurs pour ce qu’il est non seulement dans son métier, mais aussi dans la manière de se loger, de se vêtir, de circuler, de vivre ses loisirs et ses vacances, de se comporter en société   Cet essai, en posant la question des conditions d’incorporation des connaissances et des techniques dans la production à travers le processus de la qualification engage toute notre vision sociale et en particulier notre façon de concevoir la classe ouvrière.  



PrintImprimer           MailEnvoyer à un ami