Fiche

 

Le gouvernement du duché de Brabant au bas Moyen Age

Auteur(s):
André Uyttebrouck

Collection :

Discipline(s) : Histoire

Parution: 01/1975,
ISBN: 2-8004-0603-8
Nombre de pages: 2 pages
Prix:

Lien digithèque: Télécharger en format électronique

Téléchargement


Synopsis

Disponible sous forme électronique sur le site de la Digithèque de l’Université libre de Bruxelles

 

En dépit de plusieurs travaux d’approche, les institutions centrales du duché de Brabant de la fin du Moyen Age n’avaient plus fait depuis longtemps l’objet d’une étude de synthèse. Une telle enquête devait pourtant être menée, particulièrement dans ce cadre géographique, où il pouvait être intéressant de voir dans quelle mesure l’accession d’une dynastie étrangère, la branche cadette de la Maison de Bourgogne, avait pu transformer les structures du gouvernement.

L’auteur s’était assigné comme premier objectif de retracer l’histoire du seul Conseil ducal de 1355 à 1430. Il fut amené à élargir son point de vue, dans l’impossibilité où il se trouva d’étudier cet organisme sans le replacer dans son contexte. Dès lors, l’aboutissement de ses recherches se présente sous forme de triptyque. Dans une première partie, il est question du duc, des territoires sur lesquels il règne, du contenu de la « fonction ducale ». La deuxième partie traite de l’entourage du prince, des divers organes qui l’aident à gouverner, organes issus de l’ancienne Curia du Moyen Age classique, parmi lesquels le Conseil occupe une place de choix. C’est l’étude approfondie de ce Conseil, ainsi que d’institutions plus spécialisées nées en son sein ou à ses côtés, qui forme le cœur de l’ouvrage. Enfin, une troisième partie envisage la manière dont les sujets du duc, ceux d’entre eux du moins qui pouvaient faire entendre leur voix, se sont comportés face au prince et à son entourage. Il y est notamment question du contrôle exercé par les représentants du pays sur le Conseil ducal. Des annexes importantes complètent l’ouvrage : l’une retrace la carrière de 285 conseillers ducaux recensés, une autre fournit la liste des réunions et activités des Etats de Brabant à l’époque considérée. Tel qu’il est conçu, le présent travail constitue aussi une contribution à l’étude de deux sujets qui préoccupent actuellement de nombreux historiens : la structure des principautés médiévales, et le fonctionnement des assemblées d’Etats.



PrintImprimer           MailEnvoyer à un ami