Fiche

 

Les origines françaises de l’antimaçonnisme (1744-1797)

Auteur(s):
Jacques-Ch. Lemaire

Collection : Etudes sur le XVIIIe siècle

Discipline(s) : Histoire

Parution: 01/1985,
ISBN: 2-8004-0879-0
Nombre de pages: 120 pages
Prix: 8.68 €

Lien digithèque: Télécharger en format électronique

Téléchargement


Synopsis

Disponible sous forme électronique sur le site de la Digithèque de l’Université libre de Bruxelles

 

Société à mystères, la franc-maçonnerie connaît et subit, dès la première décennie qui suit son apparition en France, un intérêt souvent mêlé d’antipathie. Cette hostilité culmine en 1797 avec la publication des Mémoires pour servir à l’histoire du Jacobinisme de l’abbé Barruel, qui vulgarise la théorie mythique de la responsabilité maçonnique dans les événements révolutionnaires de 1789. La fable du complot fomenté par les francs-maçons contre la monarchie et la religion a connu un succès immédiat, profond et durable. Ses fondements reposent sur des illusions, sur des interprétations erronées, sur une érudition mal maîtrisée. Le propos de l’auteur consiste à mettre ces erreurs en lumière et à indiquer au moyen de quelles sources le mythe antimaçonnique a pu se constituer. Au cours de son analyse, J. Lemaire montre que les accusations concernant la prétendue influence des loges sur le cours des affaires civiles étaient en germe dès les années 1770, que leur paternité ne revient pas totalement à l’abbé Barruel, mais à divers auteurs, souvent méconnus aujourd’hui, parmi lesquels se comptent, curieusement plusieurs francs-maçons authentiques.



PrintImprimer           MailEnvoyer à un ami