Fiche

 

Protéger le jeune enfant. Enjeux sociaux, politiques et sexués (Belgique, 1890-1940)

Auteur(s):
Claudine Marissal

Collection : Histoire

Discipline(s) : Histoire

Parution: 04/2014,
ISBN: 978-2-8004-1560-4
Nombre de pages: 384 pages
Prix: 28 €

Téléchargement


Synopsis

A la fin du XIXe siècle, la protection du jeune enfant prend forme en Belgique. Des médecins et des femmes philanthropes créent des œuvres, les consultations de nourrissons, qui visent à apprendre aux mères à soigner leurs nourrissons suivant les nouveaux préceptes de l’hygiène. Durant la Première Guerre mondiale, ces œuvres connaissent un formidable essor et finissent par couvrir le pays. En 1919, un organisme officiel est institué pour assurer la protection des enfants : l’Œuvre nationale de l’enfance (scindée dans les années 1980 pour devenir l’Office de la naissance et de l’enfance et Kind en Gezin). A la veille de la Deuxième Guerre mondiale près de la moitié des jeunes enfants y sont suivis de manière plus ou moins prolongée.

Ce livre revient sur l’histoire de ce vaste mouvement éducatif qui visait particulièrement à former les femmes à leurs rôles maternels. Il évoque la médicalisation de l’enfance, de la grossesse et de l’accouchement, mais aussi la naissance et la professionnalisation de l’aide sociale aux familles précarisées. Il montre le rôle essentiel joué par les médecins, les femmes philanthropes, les travailleuses sociales et les organisations ouvrières féminines chrétiennes et socialistes dans la gestion de la protection infantile et maternelle.

Ce faisant, il met en exergue les enjeux majeurs d’une politique sanitaire et familiale : enjeux sociaux, politiques, démographiques et sexués. L’histoire de la protection du jeune enfant s’inscrit en effet dans une démarche complexe, au confluent de l’histoire médicale, de l’histoire sociale, de l’histoire politique et de l’histoire des femmes. En décryptant un aspect de l’histoire de la protection infantile, ce livre enrichit sans conteste la réflexion et la compréhension des discours actuels sur le bien-être de l’enfant.



Compte rendu

« Le sous-titre de l’ouvrage, « Enjeux sociaux, politiques et sexués », rend bien l’orientation de cette entreprise qui, tout en offrant une connaissance poussée du cas belge, revisite les lieux communs et les interprétations surfaites en s’appuyant sur une connaissance exhaustive de la production scientifique. (…) L’ouvrage illustre bien l’ampleur de l’investissement des femmes dans le champ des œuvres de l’enfance, depuis les bourgeoises philanthropes jusqu’aux professionnelles de l’action sociale, en passant par les associations d’ouvrières après la Première Guerre mondiale.  (…) Cet ouvrage sur l’histoire de la protection de l’enfance en Belgique pendant la période 1890-1940 nous en convainc. L’apport de Marissal est d’offrir une synthèse magistrale sur la question, à la fois synthétique et rigoureusement documentée, sans toutefois céder à la simplification d’enjeux complexes. C’est à lire » (Recherches féministes, 30/1, 2017, p. 247-250, Johanne Daigle, Université Laval).




PrintImprimer           MailEnvoyer à un ami