Fiche

 

Des soldats noirs dans une guerre de blancs (1914-1922). Une histoire mondiale

Auteur(s):
Dick van Galen Last

Collection : Histoire, conflits, mondialisation

Discipline(s) : Histoire

Parution: 06/2015,
ISBN: 978-2-8004-1583-3
Nombre de pages: 292 pages
Prix: 25 €
Préfacier: Edité par Ralf Futselaar, avant-propos de Pieter Lagrou et Marc Michel
Traducteur: Paul-Louis van Berg
Nombre d'illustrations: 12 pages en quadrichromie

Téléchargement


Synopsis

La France fut le seul pays belligérant à engager des soldats noirs sur le front européen au cours de la première guerre mondiale. L’idéal universaliste de la République coloniale souvent invoqué fut-il un simple alibi idéologique destiné à justifier l’impérialisme ? Comment réagirent les populations civiles qui se trouvèrent souvent pour la première fois face à des noirs en chair et en os ? Quelles répercussions à court et à long terme eut ce brassage de populations sur la hiérarchie des races en vigueur à l’époque en France mais aussi dans l’Empire britannique, toujours attaché à la suprématie blanche, aux Etats-Unis, où régnait la ségrégation, ou dans l’Allemagne vaincue, qui se voyait comme le dernier rempart de la Kultur, la gardienne de la « citadelle des valeurs » et ressentit l’occupation de la Rhénanie par des troupes noires comme la transgression ultime, comme une « colonisation inversée » ?
La campagne de propagande orchestrée par les autorités de Berlin contre « la honte noire » qui se déchaîna après l’entrée en vigueur du traité de Versailles, à grand renfort de fausses rumeurs et de fantasmes pornographiques, annonce l’hystérie raciste de l’Allemagne nazie. Pourquoi se répandit-elle comme une traînée de poudre bien au-delà des frontières allemandes ? Comment expliquer qu’elle ait réussi à mobiliser les organisations féminines d’horizons politiques divers et les mouvements ouvriers en Allemagne et à l’étranger, des pacifistes et militants anticolonialistes… ? Pourquoi le retour des anciens combattants provoqua-t-il des émeutes dans les villes portuaires anglaises et une recrudescence des lynchages dans le Sud des Etats-Unis ? Quelle influence eurent les rencontres entre les intellectuels et les militants noirs des deux côtés de l’Atlantique sur les mouvements d’émancipation et de défense des droits civiques et sur l’émergence d’une conscience noire à l’échelle mondiale ?
Telles sont quelques-unes des questions abordées dans l’ouvrage passionnant de Dick van Galen Last. Un ouvrage qui nous oblige à reconsidérer l’histoire du XXe siècle et qui intéressera autant le grand public que les spécialistes.



Compte rendu

"contribution importante à l'histoire de la Première Guerre mondiale et  de ses lendemains, jusqu'à l'occupation de la Ruhr par l'armée française en 1922-1923 (...) ce livre passionnant, qui repose sur des sources et une bibliographie considérables, souligne, s'il en était encore besoin, l'importance des idéologies et des représentations en histoire" (Michel Dreyfus, L'Ours, 452, novembre 2015).

L'Echo, 13 juillet 2015 (Jean-Paul Bombaerts).

 

Bulletin d'information de l'Association belge d'histoire contemporaine, XXXVII, 2015/4, p. 19-21.

 

CaRASOM, août 2016 (Jean Martin).




PrintImprimer           MailEnvoyer à un ami