Fiche

 

Des illusions perdues ? Du compromis au consensus au Parlement européen et à la Chambre des représentants américaine

Auteur(s):
Selma Bendjaballah

Collection : Etudes européennes

Discipline(s) : Science politique

Parution: 01/2016,
ISBN: 978-2-8004-1596-3
Nombre de pages: 172 pages
Prix: 18 euros

Téléchargement


Synopsis

Dans un contexte de crise financière et économique, les élections européennes de juin 2014 ont exacerbé la désaffection des citoyens à l’égard de l’Union européenne telle qu’elle s’est construite jusqu’ici. Le constat n’est pas neuf mais l’entrée en nombre des formations eurosceptiques à Strasbourg en juin 2014 constitue une étape symbolique supplémentaire dans le processus. La représentativité des élus est ainsi de plus en plus essentielle à la structuration de l’Union européenne comme espace politique autonome. Elle justifie l’analyse des pratiques individuelles des parlementaires européens.

Le présent ouvrage entend répondre à cet impératif en analysant le thème de la formation des compromis et des consensus parlementaires. Grâce à une comparaison originale avec la Chambre des représentants américaine, l’auteure dévoile les secrets de fabrication de ces compromis. Elle explore aussi les motivations des législateurs à s’engager dans des activités parfois laborieuses et coûteuses de construction de compromis. Elle souligne enfin l’importance des règles formelles de procédure comme des enjeux de carrière. De Washington à Strasbourg, les élus ne composent pas avec des aspirations personnelles et des mécanismes réglementaires très différents. 

L’ouvrage montre aussi la fragilité des équilibres obtenus. Aux Etats-Unis, l’émergence du Tea Party depuis la crise des subprimes illustre la conflictualité extrême entre républicains et démocrates. Dans l’Union européenne, la pression des groupes eurosceptiques, et plus fondamentalement la crise de confiance généralisée des citoyens, menacent la recherche des compromis au Parlement.

Cette analyse questionne enfin la relation entre les pratiques parlementaires et la défiance populaire envers les deux systèmes politiques. Les élus européens peuvent-ils sortir l’Union européenne de la crise qu’elle traverse ? Si oui, comment ? Aux Etats-Unis, la confiance dans le Congrès et ses élus ne sort pas renforcée de la confrontation violente entre les deux partis. Les élites politiques américaines semblent de plus en plus déconnectées du peuple. Quelles leçons en tirer pour l’Union européenne ? L’affirmation d’oppositions entre élus de bords politiques opposés, souhaitée par nombre d’observateurs et de praticiens, n’est peut-être pas la panacée. Le système politique de l’Union européenne est unique, mais pas incomparable. 



Compte rendu

"ce que Selma Bendjaballah a cherché à voir scientifiquement n'en revêt pas moins une importance évidente. Pourquoi les élus cherchent-ils des compromis ? Quelle est la fonction du compromis dans des institutions parlementaires dont l'un des rôles est d'incarner et de laisser s'exprimer la pluralité et la diversité des opinions qui parcourent les sociétés ? En définitive, quel est le sens démocratique du compromis, sachant que celui-ci pourrait tout aussi bien porter la marque de la compromission et du complot qu'être la réponse à des citoyens exaspérés par les luttes de pouvoir partisanes ?
C'est à ces questions importantes, et à bien d'autres encore, que l'auteure apporte des réponses d'autant plus utiles qu'elle prend pour cœur de cible le Parlement européen, cette assemblée qui ne cesse de s'affirmer depuis 1979 (année des premières élections au suffrage universel direct) sans parvenir pour autant à gommer l'impression de « déficit démocratique » européen" (Michel Theys, Agence Europe, bulletin quotidien n° 11581).




PrintImprimer           MailEnvoyer à un ami