Auteur - Max Pagès

 

Max Pagès est né en 1926 à Constantinople (Turquie) et décédé en 2018 à Le Pecq (Yvelines). Il est une figure marquante de la psychosociologie française.  Après des études de psychologie à la Sorbonne et à l’Institut national d’orientation professionnelle, il est nommé professeur à l’Université Paris9 Dauphine où il fonde le Laboratoire de Changement Social. Il publiera de nombreux ouvrages dont La vie affective des groupes, Psychothérapie et complexité, Le travail d’exister.