Fiche

 

Le Rwanda et la civilisation interlacustre. Etudes d’anthropologie historique et structurale

Auteur(s):
Luc de Heusch

Collection :

Discipline(s) : Anthropologie

Parution: 01/1966,
ISBN:
Nombre de pages: 472 pages
Prix:

Lien digithèque: Télécharger en format électronique

Téléchargement


Synopsis

Disponible sous forme électronique sur le site de la Digithèque de l’Université libre de Bruxelles

 

La problématique structurale appelle une élucidation nouvelle des problèmes fondamentaux de l’anthropologie politique.

Dans ce livre, qui fait suite d’une certaine façon aux Essais sur le symbolisme et l’inceste royal en Afrique, l’auteur se préoccupe de l’émergence de l’Etat dans la société archaïque. Il confronte idéologie royales et structures de subordination. Le cadre historique et géographique de ces méditations sur le Pouvoir et l’Echange est donné par la civilisation interlacustre. Partant du Rwanda, l’auteur décrit l’avènement d’une société à castes à partir d’une société fondée sur le clan totémique. Il tente de cerner l’apparition du phénomène « féodal » en le situant dans un modèle plus général et plus adéquat qui engloble l’ensemble des structures de clientèle propres aux Etats de la civilisation interlacustre. La seconde démarche du livre relève de la nouvelle anthropologie religieuse. L’auteur rassemble dans un tableau cohérent les légendes et les récits pseudo-historiques en relation avec le culte de possession kubandwa. Il institue une mythologie générale de la civilisation interlacustre dont il entreprend d’abord l’analyse synchonique. 

Tirant son profit des travaux ethno-historiques des chercheurs belges et anglais, il prend ensuite le risque d’une analyse diachronique : il étudie le déploiement sur un espace continu d’une religion initiatique homogène dont les variations locales au Bunyoro, en Ankole, au Rwanda, au Burundi, au Buhaya consituent un véritable « système de transformation ».



PrintImprimer           MailEnvoyer à un ami